Une volonté active de fournir de l’eau potable à l’ensemble de la population est manifeste au Togo. Il a été donné de constater au cours des 15 dernières années, une importante progression du taux de couverture en eau potable sur l’étendue du territoire.

Faire couler l’eau potable à flots, rien n’écarte le Togo de cet objectif de développement durable. Le taux d’accès à l’eau en milieu rural est passé de 21 à 69% de 2015 à 2019. En zone semi-urbaine, les projets d’eau ont monté le taux d’accès à 49% en 2019, contre 23% en 2015.

Pour fournir de l’eau potable et des infrastructures d’assainissement, le Togo a lancé le Projet eau et assainissement (Peat). Depuis sa mise en œuvre jusqu’à ce jour, il fait le poids en la matière et est en voie d’apporter encore plus de satisfaction aux populations.

Le Projet eau et assainissement (PEAT), lancé par le gouvernement a permis d’améliorer considérablement l’accès à l’eau potable dans le pays. De 56,1%, en 2011, le taux d’accès à l’eau potable est passé à 65% en 2017. Et principalement à Atakpamé et Dapaong, les villes concernées par le projet, les résultats sont là.