atlanticinfos

atlanticinfos

La promotion des produits locaux est très intense sur le territoire. Il y a maintenant des années que les pouvoirs publics ont pris la décision d’accorder une importance particulière aux produits made in Togo. Le processus crée et redistribue de la richesse aux citoyens entrepreneurs qui arrivent aisément à faire progresser les affaires.

Le Togo dispose de grands atouts touristiques. Ces dernières années le pays affiche une réelle volonté de mettre en valeur ce potentiel afin de faire de ce secteur un vrai levier de croissance. Le secteur contribue à hauteur de 8% 4% au PIB et est pourvoyeur d’emplois. L’ambition ici est de faire passer la contribution au PIB à deux chiffres 6% et de parvenir dans les années qui viennent à créer 10 000 emplois décents. C’est pour ces raisons que le tourisme est propulsé au cœur des actions de l’Etat en vue de faire de ce secteur, un moteur de développement économique et de cohésion sociale.

Principale culture de rente exploitée au Togo, le coton contribue fortement au Produit intérieur brute (PIB) sur le plan agricole. Et c’est à raison qu’il fait l’objet d’une attention particulière de la part des autorités d’autant plus qu’il reste une des plus importantes sources de revenus en milieu rural. Ainsi le gouvernement met tout en œuvre pour la diversifier afin de nourrir les ambitions des industries de transformation qui s’installent de plus en plus au mérite de l’amélioration continue du climat des affaires. Pour atteindre les objectifs, le secteur a fait l’objet d’une réorganisation.

L’agriculture représente 40 % du PIB et fournit 20% des exportations au Togo. Vu l’importance de ce secteur, l’on comprend aisément les raisons qui motivent le grand intérêt que le gouvernement accorde à ce secteur en voie de structuration avec des potentiels énormes à exploiter dans le domaine de la transformation des produits agricoles.

Depuis plus d’une décennie, le Togo enregistre régulièrement des inondations. Face à de tels phénomènes météorologiques qui créent souvent des situations urgentes à gérer, le gouvernement togolais s’efforce de consolider la résilience des populations. De nombreux ouvrages d’assainissement sont ainsi construits pour surmonter les risques d’inondation. C’est dans ce cadre que plusieurs bassins de rétention d’eau, des voiries et réseaux divers (VRD) ont vu le jour à Lomé et à l’intérieur du pays.

Les politiques agricoles qui se sont succédées au Togo ont préconisé la concentration des efforts sur l’objectif de sécurité alimentaire intégrant un accompagnement des productions vivrières assorti d’un soutien plus structuré aux cultures de rente dans le but d’accroître et de stabiliser les revenus des agriculteurs. Ainsi on peut noter que de nombreuses actions de promotion du développement de la production ont vu le jour çà et là favorisant la naissance d’entreprises agricoles tenues par des femmes et des jeunes par exemple.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/user.php on line 277