Dans la lutte contre l’exclusion bancaire, le Togo base une partie de ses efforts sur le développement de la microfinance. Progressivement, l’accès aux crédits des populations s’améliore. Chaque année, des femmes, jeunes, entrepreneurs accèdent aux ressources dont ils ont besoin pour le développement de leurs affaires.