Interpellés le 24 avril 2022 puis inculpés et placés sous mandat de dépôt, trois (03) enseignants membres du Syndicat des enseignants du Togo (SET) ont recouvré leur liberté ce mercredi 05 octobre.